Comment surmonter le trac ?
Art oratoire

Comment surmonter le trac ?

Face à votre public, vous tremblez, vos feuilles avec, vous transpirez en plein hiver, et votre voix tremble, vous avez perdu vos moyens, et vous souhaitez prendre vos jambes à votre cou. C’est le trac ! Pourtant, c’est ce que beaucoup de personnes ont décidé de faire, mais ils ont laissé un public qui avait soif de connaissance. Mais tout d’abord, il faut savoir que le trac n’est pas que votre affaire à vous seul. Il est le même chez l’orateur que vous admirez. La seule différence entre vous, c’est qu’il sait comment faire avec et le surmonter. Voici deux à trois idées pour vous aider à y arriver. 

Préparez-vous !

Se préparer est un remède efficace pour vaincre ou apprivoiser son trac lors d’un discours. Vous avez un thème ? Alors, faites assez de recherche sur le thème, examinez la question dans tous les angles possibles. En fait, le fait de maîtriser son sujet vous donnera le sentiment que ce que vous aurez à dire intéressera les gens, car vous savez de quoi vous parlez, et vous avez une idée de comment vous allez le dire. Si vous êtes bien préparé votre confiance sera au top, et même si vous avez peur, ce sera au début, et au fur à mesure que vous avancerez dans votre propos, vous gagnerez en assurance. Et quand vous êtes sur de vous le trac devient facile à gérer. Donc ayez à dire, le faire vous empêchera de balbutier devant votre auditoire. 

Si vous êtes bien préparé votre confiance sera au top, et même si vous avez peur, ce sera au début, et au fur à mesure que vous avancerez dans votre propos, vous gagnerez en assurance.

C’est un piège à éviter par tous les moyens. S’il vous plaît, pour surmonter son trac, ne vous dites pas que vous ne pouvez rien ou que vous n’allez pas y arriver parce qu’au primaire quelqu’un vous avait traité d’idiot. En fait, si vous transpirez, si vous tremblez autant, c’est parce que vous vous faites un film de ce qui pourrait se passer dans les minutes à venir. Vous vous dites que vous n’êtes pas à la hauteur, que vous êtes ennuyeux, etc. Chassez très loin ces idées de votre esprit.

Soyez positif ! 

Naturellement, il vous faut être positif. Avoir une bonne image de vous-même, vous dire que vous pouvez et que vous allez y arriver est aussi très important. Répétez des phrases positives avant de prendre la parole vous gonflera à bloc. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *